Le blogueur de San Francisco libéré de prison…

Publié le par Tommy001

Le 5 août dernier, ce blog abordait l’emprisonnement de Josh Wolf, blogueur de San Francisco. Le motif était simplement de ne pas avoir voulu livrer à la justice des images d’une manifestation alter mondialiste dont on pouvait visionner quelques extraits sur son blog.  Il a été condamné pour… « outrage à la cour » !

Le jeune homme de 24 ans a été libéré jeudi dernier (31.08.2006) après un mois passé derrière les barreaux. Il comparaîtra libre à son procès en appel. « Josh Wolf n’avait pas à subir un mois de prison doublement absurde. Rien de ce qu’il aurait pu commettre ne justifiait cette mesure et il n’a jamais montré la moindre velléité de se soustraire à la justice. Reporters sans frontières attend désormais que le jeune journaliste soit relaxé. Ce jugement doit traduire une reconnaissance du rôle nécessaire de contre-pouvoir de la presse, que la justice et le gouvernement ont eu tendance à remettre à question » déclare la section Internet du site de Reporters sans frontières qui est de plus en plus actif dans la protection de ce qu’il appelle « les cyberdissidents ».

 

Le blog de Josh (en anglais)

Publié dans blognalisme

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

fabrice grosfilley 08/09/2006 14:38

Un cas d'école. Notez que des affaires semblables se sont produites ces dernières années en Belgique : des journalistes qui refusaient de réveler leurs sources ont été inquiétés par la justice. Une nouvelle législation nous protège désormais de ce type d'action (sauf dans certains cas spécifiques prévus par la loi).
La question de droit qui se pose ici c'est de savoir si un blogueur peut prétendre aux même protections et avantages qu'un journaliste. Aux états unis la question est sans doute très théorique, en Belgique ou une protection précise est liée à la possession d'une carte de presse il est interessant d'envisager ce scénario. Qu'en dit l'AJP ?